Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 Apr

Top 20 des méchants : Numéro 6 et 5 - Un génie et une princesse

Publié par Spoil'R

Numéro 6 : Kira (Death Note)

Ce psychopathe machiavélique d’une intelligence absolue est un immonde personnage. Je le hais. Mais je ne peux pas aimer le chef d’œuvre qu’est Death Note, si je ne trouve pas Kira attrayant par certains aspects : intelligence supérieur, séducteur, manipulateur et discret. Comme on le voit dans la saison 3 de Bakuman, Death Note est un « shonen de combat original » c'est-à-dire sans porter de coup : un combat où l’intelligence prime en maître absolu. Et à ce jeu-là, Kira (Yagami Raito) est l’un des plus incroyables. Il est insupportable et on souhaite qu’il tombe mais ses différents moyens d’échapper à la sanction sont fantastiques. Les deux stratagèmes qui m’ont marqué sont d’abord celui où il se force à oublier l’usage du Death Note pour s’effacer tout souvenir, avant de compter sur son autre facette de lui-même, celle de l’enquêteur curieux, pour retrouver ce même Death Note. L’autre scène est évidemment la façon dont il se débarrassera de L sans se salir les mains directement et sans prendre de risque avec les yeux de Shinigami. Son ascension est à l’image de sa déchéance : spectaculaire. Il mérite la sixième place parce qu’il a été un méchant abominable et je me suis passionné pour Death Note à cause de lui !

Numéro 5 : Azula (Avatar, Le Dernier Maître de l’Air)

Une peste comme on en fait peu. Azula est le personnage féminin méchant que je préfère. Victime en quelques sortes de l’éducation extrémiste de son père et de son grand-père, Azula est un pur produit de la nation du feu. De ce fait, elle se sent rejetée par sa mère plus humaine qui donc semble préférer Zuko. Elle développe un manque d’empathie pour son prochain sauf pour son père qu’elle semble idolâtrer. Azula est une guerrière hors-pair, Aang n’a jamais pu la battre en face-à-face, pendant l'éclipse sans pouvoir elle a été capable de résister à Aang et son équipe et il a fallu que Katara et Zuko s’y mettent à deux pour en finir avec elle… et je rajoute qu’elle manquait de lucidité parce qu’elle s’est faite trahir par tout le monde. Elle se tape même le luxe d’avoir battu Aang alors qu’il était sous sa forme d’Avatar… après c’était par derrière mais quand même… Concrètement c'est la plus forte de l'œuvre, tout personnage confondu. Sa cruauté porte la série à partir de la saison 2 et elle nous permet d’accrocher totalement à l’œuvre. Elle parvient à prendre Bassingsé de l’intérieur avec ses 2 associées et en retournant le Daï-Li contre l’empereur, là où son oncle pourtant très fort a échoué avec toute une armée. C’est rare qu’un personnage féminin antagoniste, relativement belle qui plus est, domine autant physiquement et intellectuellement dans une œuvre de combat où les hommes sont les héros… tout en restant en plus parfaitement crédible. Il a fallu qu'elle explose psychologiquement pour qu'elle finisse par échouer. Pour toutes ces raisons, Azula est abominable mais elle a tout mon respect.

Numéro 8 à 7 : Un néo-pharaon et un terroriste

Numéro : 4 : Une fourmi

Commenter cet article

À propos

Analystes, diagnosticiens, scalpeurs autoproclamés d'animés et de séries !