Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 Jun

CLASSEMENT SAGA DRAGON BALL, N°5 : Saga Des Cyborgs

Publié par Spoil'R  - Catégories :  #Classement

CLASSEMENT SAGA DRAGON BALL, N°5 : Saga Des Cyborgs

Quelle n'a pas été mon hésitation pour classer cette saga, car désormais ça devient compliqué de classer les 5 sagas restantes. Beaucoup l'aurait mis première ou deuxième... Je peux comprendre, mais en même temps... Moi je ne peux pas.

La saga des Cyborgs est celle qui a définitivement popularisé Dragon Ball aux yeux du grand public mondial, popularité dont Buu a ensuite profité. Elle commence tellement à différer que c'est qui créera alors un public scindé au moins en deux :

- les fans qui deviennent exclusifs à Dragon Ball Z et qui trouve que le manga démarre vraiment à partir des Cyborgs

- et les fans de l'ensemble de Dragon Ball qui pour certains sont beaucoup plus nuancés.

Une saga où la technologie et les machines portent l'histoire : un thème de science-fiction dans la continuité du voyage dans l'espace. Le scénario est l’un des plus aboutis de la série et seul celui sur les Saïans boxe dans la même catégorie. En plus, réutiliser l’armée du Ruban Rouge est déjà une forte idée en soi, mais intégrer cette armée dans le nouvel état d’esprit de la série, c'est-à-dire un esprit plus sombre, plus adulte, c’est là la réussite de la saga. L’OAV L’histoire du Trunks qui complète cette saga est l’un des meilleurs OAV qu’il m’a été donné de voir avec son côté « dernier espoir, post-apocalypse » et oppressant. Le scénario avait déjà des allures épiques quand Trunks vient tabasser Freezer et annoncer deux créatures pires. Mais l'animé prend encore plus des allures de film d’horreur avec cette arrivée de Cell, les vêtements vides dans les rues, Kami-Sama en panique et cette machine du futur venue on ne sait comment avec un œuf dedans : l’angoisse. Cell est extrêmement charismatique sous sa forme 1 et 3, et son côté "copie des capacités de tout le monde" lui donne des allures d'hommage à l'ensemble de Dragon Ball. Sincèrement, le scénario tape dans le mille à chaque fois dans sa construction même si je trouve la fin laborieuse avec le Cell Game : avec l'entrée en scène de Mister Satan, comique... mais insupportable. On sent qu’on voulait seulement nous resservir un tournoi mais malheureusement ça n'en est pas un. Donc ne croyez pas que je n’aime pas cette partie de l'animé, j’ai vachement aimé comme énormément de monde, mais pour moi la saga Cell a certaines limites à d'autres niveaux qu'au niveau sentimental. Et je vais m’expliquer plus longuement sur les critères objectifs parce que beaucoup d’entre vous vont hurler au scandale... Mais j'ai l'habitude.

Déjà d’une, un truc que me dérange dans le scénario, si tout le monde est mort dans l’avenir de Trunks : ok je prends... MAIS pourquoi personne (Bulma ou Songohan notamment) n’a pensé à contacter Kaio pour retrouver la planète Namek et ressusciter tout le monde dans l’avenir de Trunks ? Je déteste quand on rend les personnages bêtes, et là, j’ai toujours trouvé que les gens dans le futur de Trunks bêtes. Tu t'imagines, tu te casses la tête à monter une machine à remonter le temps plutôt qu’à retourner voir les Nameks : alors que t’as déjà créé un vaisseau spatial, surtout qu'en plus au final la machine à voyager dans le temps ne change même pas leur époque à eux ! Mais, non finalement tu vas aider une autre dimension. C’est pourquoi je ressens une fausse tension : parce qu’au fond, les personnages n’ont juste pas assez réfléchi et n’étaient donc pas poussés jusque dans leurs derniers retranchements pour ne pas y penser. Ca m'aurait paru naturel de retourner sur Namek. Et du coup, moi, personnellement, je ne ressens aucune tension : le sors de la Terre quand on a tremblé pour l'univers, ça parait soudain trop petit.

Ensuite, mon premier blocage n'est pas la saga elle-même mais sa position dans la chronologie des évènements. La Terre est d’une faiblesse consternante à l'échelle de l'univers, et ceux qui se battent soit pour la détruire, soit la sauver sont Piccolo qui est Namek et Songoku qui est Saïan : aucun terrien. Les Terriens n’ont pas leur mot à dire, le plus fort parmi eux est Ten Shin Han et il doit arriver à peine au niveau de Ginue à la fin toute fin de la série. La technologie terrienne n'est pas fantastique quand on voit l'aboutissement des capsules Saïan et comment Bulma et son père qui sont les meilleurs scientifiques, ont du attendre d'avoir cette technologie sous la main pour faire un bon techologique. Freezer, lui, domine l’univers, ou en tout cas la galaxie Nord (puisque ça a changé de version entre temps) depuis plus de 50 ans et Kaio affirme (dans un premier temps) assister au combat qui doit sauver l’univers quand Songoku et Freezer s’affrontent.

Donc, là où je veux en venir, c’est que soudain L’armée du Ruban Rouge par le biais du Docteur Guerro, qui jusque-là n’ont pas pu avoir un combattant plus fort que Tao Pai Pai, battu par un gosse d'une centaines d'unités, et qui n'ont pas eu un scientifique capable de créer un radar à Boule de Cristal plus précis que celui de Bulma... Cette armée a soudain Guerro qui crée 4 bestioles (C16, C17, C18 et Cell) plus puissantes que Freezer et le Super Saian légendaire (qui au départ est censé être Songoku) en moins de 10 ans d’intervalle ? Et cela sans avoir croisé un seul guerrier qui arrive à l’ombre de l’orteil de Ginue quand il les a conçus. Sachant que les Cyborgs étaient déjà plus puissants que Freezer qui dépasse le million d’unités. La dernière référence de Guerro pour créer ses monstres était le combat de Végéta et Songoku, chacun n’allant pas plus loin que 20 milles unités. J'ai du mal avec ça. Même si les Cyborgs ne se fatiguent pas, Guerro peut améliorer peut-être leur puissance mais les deux Cyborgs ne dépasseraient pas 50000 unités chacun... Donc ils ne tiendraient pas 5 minutes face à un Végéta ou un Piccolo qui sont à plus de 200 milles unités en revenant de Namek. Seul Cell est cohérent car lui arrive de son futur en ayant cette fois Freezer et Trunks en Super Saian pour référence... Mais du coup sa fusion avec les Cyborgs auraient eu une importance minuscule.

La Terre est une civilisation extrêmement faible, beaucoup moins avancée technologiquement que les Tsufuls qui eux-mêmes n’ont jamais pu créer de choses assez puissantes pour se débarrasser des Saïans PRIMITIFS. Les terriens se font écraser par un Piccolo Daimao d’une faiblesse absolue à l’échelle de l’univers (pas plus de 1000 unités)… Et soudain Docteur Guerro dans son petit hangar crée des bestioles plus puissantes que Freezer. Pour moi, Cell et les cyborgs aurait dû voir le jour au moins avant Freezer. C'est ma première chose.

Le deuxième point où j'accroche est le même qu'à la saga Buu : l’histoire doit tourner autour des Boules du Dragon. Encore une fois : cette série s’appelle DRAGON BALL ! Or dans cette saga, les Boules du Dragon n’intéressent personne pendant bien longtemps, on les rassemble en deux secondes avant le combat de Cell, et c’est Dendé qui les gère : soit 2 voire 3 épisodes. (D’ailleurs, vous avez vu quand ils ont perdu les boules du dragon après la Fusion de Piccolo et de Kami-Sama comment ils ont vite pensé à Namek pour régler le problème ? Pourquoi ils n’y ont pas pensé dans le futur de Trunks alors ?). La recherche des boules du dragon ce sont des aventures qui étaient épiques à voir. Ce n’était pas seulement du combat, il y avait des aventures, des recherches archéologiques, des coups en douce pour piquer les boules de l’autre, alors avec le voyage dans le temps qu'est-ce que ça aurait donné ? Bref, le scénario est génial... Mais ce n'est pas le sujet de l'animé.

Autre chose, le vice qui commence tout doucement à m'exaspérer et qui sera décuplé dans Buu démarre malheureusement dans cette saga. Car elle introduit la mode de : L’empilage de Personnages Qui Ne Servent à Rien. Pourquoi au scénario l'auteur a fait suivre l’entrainement de Kaio puis a fait ressusciter Yamcha, Ten Shin Han et Chaozu si c’est ensuite pour qu’ils ne soient pas du tout utiles dans l’Histoire ? Quelle est le sens ? Lors d'une guerre, on le voit avec Naruto actuellement ou Bleach, les personnages qu'on crée doivent avoir une réelle importance au moins tuer quelques ennemis, or là, même quand les ennemis se multiplient avec les mini-Cell on a une horde de mecs inutiles... Lors du Kaméhaméha final c'est plus que criant : seul Végéta pèsera dans la balance. Donc soit vous créez plus d'ennemis à leur portée, soit tuez-les ou qu'ils disparaissent, mais là... ils sont juste chiants "allé Songoku, allé Songohan"... #Groupies. Malheureusement, cette saga lance la mode de la montée de puissance. Tactique, technique, intelligence... Bref arts-martiaux... tout ça on en sort : maintenant ça se résume à celui qui aura la plus "grosse".

Pour terminer : je n'ai compris pas pourquoi retourner s’enfermer sur des problèmes terriens alors que désormais nos héros rivalisent avec l’Univers. Je l'aurais bien vu être calée entre les Saïans et le départ sur Namek... parce qu'après avoir vu l'univers, le paradis, l'enfer : la Terre et sa faiblesse devient une scène trop étroite.

Pour moi, dans un manga moderne, la saga des Cyborgs aurait été une saga de HS… d’une qualité optimale certes, mais des HS quand-même... Sauf si daventure les Dragon Ball arrivait à revenir au coeur du problème, sinon là on est un peu hors-sujet. C’est pourquoi je la classe plus bas que la qualité du scénario ne le mérite, cette saga est géniale mais selon moi, un peu hors-sujet, mal placée dans la chronologie des évènements et introduisant la mode du Personnage Inutile.

N° 06 : Saga 22è Tenkaichi Budokai, Kame Sennin contre Tsuru Sennin

N° 04 : Saga 23è Tenkaichi Budokai (Ma Junior)

REVENIR AU CLASSEMENT GENERAL

Commenter cet article

Raditz 30/06/2016 18:13

Tout à fait d'accord avec toi , il y a trop d'incohérences quant aux niveaux de puissance des personnages et une perte d'intensité dans l'intrigue meme s il y a de bons éléments avec Trunks.

Raditz 30/06/2016 18:13

Tout à fait d'accord avec toi , il y a trop d'incohérences quant aux niveaux de puissance des personnages et une perte d'intensité dans l'intrigue meme s il y a de bons éléments avec Trunks.

À propos

Analystes, diagnosticiens, scalpeurs autoproclamés d'animés et de séries !