Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 Apr

Top 20 des méchants : Numéro 14 à 12 - Un sportif, un demi-dieu et un courant d'air

Publié par Spoil'R

Numéro 14 : Agon (Eyeshield21)

De tout manga de sport réuni, aucun antagoniste n’a été aussi inquiétant qu’Agon. Une pure caillera avec un style atypique et cogneur de surcroit... Mettant en perspective un Sena qui va devoir passer cet animal. Cette brute, qui casse des mâchoires sur le tarmac, joue dans une équipe totalement mystique et en décalage par rapport à lui : les Shinryuji Naga (avec un pure thème musical). Agon est un poison doublé d’une ordure qui n’a pas hésité à faire sauter l’inscription Kurita à Shinryuji… Pour le plaisir. Agon donne une dimension que Shin n’arrive pas à donner car la rivalité entre Shin et Sena est extrêmement saine. Agon est malsain et surtout il est puissant et instable. Mais derrière tous ces défauts se cache un génie du football américain. Mais surtout ce qui rend Agon si particulièrement intéressant aussi : c’est son frère. Son frère le laborieux qui travaille dans le but d’avoir un niveau suffisant pour amener Agon à être le plus grand athlète. Cet amour fraternel à sens unique fait la substance de l’arc contre Shinryuji. Car il pose le thème du génie par rapport au laborieux, du puissant par rapport au frêle. C’est grâce à Agon que Sena franchit un cap de mon point de vue. Car Sena va enfin devoir répondre par une puissance physique à Agon. La scène où Sena lui attrape la tête et le jette par terre sauvagement est tout simplement jouissive. Et malgré tout, j’adore Agon car je trouve que c’est vraiment lui qui rend le manga intense. Son caractère, sa voix et son style ont quelque chose à la fois de haïssable et de fascinant.

Numéro 13 : Gilgamesh (Fate Stay)

Dans les légendes Sumériennes, on savait que Gilgamesh était déjà quelqu’un de très perché. Cependant, il faut avouer que Fate Stay l’amène à un niveau d’arrogance que peu atteignent dans tous les animés cités. Rien qu’à cause de son arrogance il se place extrêmement bien dans ce classement. Une phrase résume le personnage dans Fate Zero. La personne qui l’invoque veut lutter contre un monstre qui est en train de détruire la ville, et il lui dit « Seigneur, un monstre est de tout détruire dans votre jardin ». Ce à quoi Gilgamesh répond « est-ce à moi de faire le travail du jardinier ». C’est l’une des plus grosse punchline d’antagoniste. Une réplique d’anthologie. Mais évidemment, Gilgamesh ne se résume pas à une simple arrogance. Il est tout à fait légitime qu’il se sente aussi supérieur, vu le pouvoir surréaliste dont il dispose. Ses techniques, son intelligence et sa puissance le rendent quasi-invincible. Il a une dimension presque divine.

Numéro 12 : Obito (Naruto)

Attention MEGA ARCHI SPOIL si vous n'avez pas vu Naruto jusqu'à la grande guerre : FERMEZ CET ARTICLE. Obito est avant-tout un excellent fuyard… même s’il est quand même fort, attention ! Sa force principale c’est son côté machiavélique, sa capacité à élaborer des plans et à manipuler tous ceux qui l’entourent comme des enfants. Il ment tellement bien que même nous spectateurs on a l’impression que la vérité unique sort de sa bouche. Qui plus est son apparition en tant qu’idiot absolu dans Naruto, comme un personnage folklorique de l’Akatsuki lui donne une ampleur à la Kaiser Sauzé quand on se rend compte que c’est lui qui tire les ficelles de l’Akatsuki… Révélant en plus un autre Sharingan. Et lorsqu’il prétend être Madara Uchiwa au départ comme on y croit : wahou ! La scène dans laquelle il se fait passer pour Madara devant Pain est en plus un des moments forts de Naruto, voire du manga tout court : un passage cinématographique. Mais en dehors de ça, pour le moment, je trouve qu’il manque encore de charisme, d’autant plus maintenant qu’on sait qu’il n’est pas Madara.

Commenter cet article

À propos

Analystes, diagnosticiens, scalpeurs autoproclamés d'animés et de séries !